Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 14:00

 

blog dehondt - desmets © 2013-titre chamois-border

Le chamois ( Rupicapra rupicapra)  est un mammifère de l'ordre des artiodactyles (Ongulés herbivores ayant un nombre pair de doigts). Il appartient à la famille des bovidés, qui regroupe des espèces allant de la chèvre au buffle, en passant par les antilopes, la vache, le bouquetin et le mouflon.

Au sein de la famille des bovidés , le chamois fait partie du petit groupe des rupicaprins, comme son cousin germain : l'Isard des Pyrénées. Seules de petites différences de pelage permettent de les différencier.

blog dehondt - desmets © 2013-7843-border

  Le chamois possède une silhouette de chèvre mais en plus svelte.

Le chamois n'est pas une espèce de haute montagne, mais de montagnes et collines rocheuses.Il est présent partout, de 200m d'altitude (voire plus bas) à plus de 3000m selon les massifs. Il fréquente les alpages au dessus de la limite des arbres, dans la zone des éboulis. En hiver , il redescend et se cantonne dans les forêts ou sur les versants ensoleillés.

blog dehondt - desmets © 2013-7975-border

Les cimes du Mercantour, terre de chamois

Le chamois possède une silhouette de chèvre , mais plus svelte. Son cou est mince et sa tête bicolore. Mâles et femelles portent des cornes, recourbées vers l'arrière à leur extremité. Celles du mâle ont un crochet légèrement plus prononcé.

blog dehondt - desmets © 2013-7951-border

Des naseaux aux oreilles, les bandes jugales dessinent au chamois un masque élégant.

L'été, le chamois présente un pelage brun clair, avec les membres un peu plus foncés et une raie sombre sur l'échine qu'on appelle la barbe et qui va de la base du cou à la naissance de la queue. En hiver, sa robe est d'un brun sombre, presque noir avec un masque facial plus net. Le bas des joues, la gorge et le dessus du nez sont blanc crème quelle que soit la saison. Enfin, deux bandes brunes , appelées bandes jugales vont du museau jusquà l'oreille, en passant par l'œil et le haut des joues.

blog dehondt - desmets © 2013-7840-border

Un chamois en pelage d'été avance prudemment sur une pelose alpine.

Le  chamois mâle adulte mesure jusqu'à 80cm au garrot pour une longueur de  125 à 135 centimètres du museau à la queue. Son poids est compris entre 22 et 62 kilogrammes .

Les femelles sont presque toujours inférieures en poids et en taille.

Les chamois possédent des sabots constitués de deux doigts de pied qui peuvent s'écarter pour mieux adhérer aux rochers. Le pied des chamois comporte également une cloison interdigitale recouverte de poils qui lui évite de trop s'enfoncer dans la neige et qui fait office de raquette.

blog dehondt - desmets © 2013-7833-border

Chez le chamois , les pattes avant sont plus courtes que les pattes arrières.

Le chamois est tout à fait adapté à son milieu de vie . Il posséde des gros poumons et un coeur musclé qui atteint 350g ( le nôtre ne fait que 280g). De plus son sang dispose de 12 millions de globules rouges par millimètre cube de sang contre à peine 4, 5 millions pour l'homme. Ces particularités font qu'il peut aisément gravir 1000 mètres en un quart d'heure. Un randonneur prendra plus de trois heures pour en faire autant !

Le chamois contrairement à d'autres animaux a une position demi fléchie. Ce qui lui procure une détente spectaculaire et une puissance remarquable.

Les chamois se déplacent par bonds, et les plus vifs peuvent prendre la fuite à une vitesse maximum de 50km/h.

blog dehondt - desmets © 2013-7877-border

Le chamois , au pied alerte, est toujours prompt à prendre la fuite.

Les chamois se distinguent aisément par leur petites cornes d'un noir ébène qui contrairement aux cervidés sont conservées en permanence jusquà leur fin de vie.

blog dehondt - desmets © 2013-7949-borderblog dehondt - desmets © 2013-7960-borderblog dehondt - desmets © 2013-7948-border

Portraits de chamois

Elles commencent à sortir lorsque le chevreau a trois mois environ, et poussent rapidement dans les quatre premières années.

Comme les autres caprinés le chamois possède des glandes rétrocornales ( situés derrière les cornes ), qui lui permettent de marquer leur territoire au moment du rut.

blog dehondt - desmets © 2013-7865-border

Le chamois, un animal doté de sens performants.

Comme chez beaucoup d'animaux sauvages, les sens du chamois sont trés développés. Ce sont eux qui garantissent sa survie. La vue du chamois lui permet de distinguer un mouvement à près d'un demi-kilomètre dans la pénombre, mais il éprouve des difficultés à identifier des objets immobiles même proche de lui. Son ouïe est habituée aux bruits liés aux activités humaines. Les chamois font par contre très attention à tout bruit insolite, et pour repérer s'il y a danger ou non, ils utilisent leur sens le plus développé : l'odorat. Ce sens leur permet de confirmer, par vent favorable, la présence d'intrus à plus de 500 mètres.

Dérangé par l'homme ou par un prédateur le chamois pousse un sifflement particulier appelé  « chuintement » , qu'il produit en expulsant l'air par ses naseaux.  Pour écouter, cliquez Ici 

blog dehondt - desmets © 2013-7909-border

Chamois au repos en train de ruminer

Le chamois passe une grande partie de son temps à se nourrir et à ruminer. Son régime est constitué essentiellement de plantes herbacées, surtout de graminées et de légumineuses. Lorsque le mauvais temps ramène le chamois vers la forêt, les herbes sèches, les arbustes et les branches des mèlèzes et des sapins viennent varier le menu.

Le chamois vit en groupes organisés, les hardes. Constitués de femelles et de jeunes mâles, ces hardes sont souvent sous la conduite d'une femelle, suivie ou non d'un chevreau. Son expérience bénéficie à l'ensemble du troupeau, qui la suit souvent en file indienne. Les mâles adultes, eux vivent seuls ou en petits groupes.

blog dehondt - desmets © 2013-7860-border

Chamois dans les rhododendrons...

La période des amours, le rut, s'étale de novembre à décembre. Le mâle solitaire ou les petits groupes de mâles délaissent leur retraite pour rejoindre les hardes de chèvres et de jeune chamois. Le mâle dominant féconde plusieurs chèvres. Pour obtenir ce statut, les
mâles adultes de même stature s'affrontent en des combats rarement sanglants. Lors de ces combats rituels, les mâles adultes défendent aussi un territoire de quelques hectares : c'est le territoire sur lequel évoluent plusieurs femelles qu'ils surveillent activement.

La gestation dure 23 semaines, s'étendant jusqu'au printemps. En mai-juin, la chèvre chasse son chevreau de l'année précédente pour se préparer à mettre bas. Quelques jours avant la naissance, elle cherche un refuge, choisissant souvent une étroite terrasse herbue protégée par un surplomb rocheux. Après une période d'agitation dans les quelques heures qui précèdent la mise bas est très rapide. La chèvre lèche aussitôt le nouveau-né pour le sécher. À sa naissance, le chevreau mesure environ 50 cm de long et pèse de 2 à 2,7 kg. Il se met aussitôt debout et marche en chancelant sur ses pattes frêles. En quelques heures, il est déjà plus stable et commence à tournicoter autour de sa mère. Au bout de dix jours il est capable de la suivre partout. Le chevreau tête goulûment, a genoux entre les pattes de sa mère et les fesses en l'air. Le lait très riche de la femelle permet au nouveau-né de prendre une centaine de grammes par jour en moyenne. A trois mois, le jeune chamois pèse entre 9 et 10 kg et broute depuis un mois. Il est sevré à six ou sept mois et a alors atteint la moitié du poids d'un adulte.


Parmi les principaux prédateurs du chamois , on trouve l'aigle royal, le renard, le lynx et le loup., qui s'en prennent surtout aux chamois affaiblis , malades ou nouveau-nés. Les chamois en pleine forme, eux, échappent la plupart du temps aux attaques.

blog-dehondt---desmets-c--2013-8250-border.jpg22092012-dsc_0248-border.jpg

blog dehondt - desmets © -4378-borderdsc_7200-border.jpg

Les prédateurs du chamois

En France, au milieu du XXe siècle, les populations d'isards et de chamois victimes de la chasse, ont chuté jusqu'à frôler la disparition. La création de réserves de chasse , de parc nationaux, et une meilleure gestion ont permis aux poulations de se reconstituer.


Les chamois peuvent vivre jusqu'à 25 ans mais peu dépassent 15 ou 16 ans.

blog dehondt - desmets © 2013-7919-border

  Que serait nos montagnes sans le chamois...

 

Nous tenons à remercier chaleureusement nos hôtes de Saint Martin Vézubie , Michel et Brigitte CELANTANO pour leur accueil et leur gentillesse et pour nous avoir permis d'aller à la rencontre du chamois dans Le Parc National du Mercantour (Alpes Maritimes)

Plus d'infos ?   Gîte les claires fontaines


 Si vous aimez la faune des montagnes, vous serez peut être intéressé aussi par:

La marmotte des Alpes

 

« Les animaux qui fréquentaient ces hauteurs - et les traces ne manquaient pas - devaient nécessairement appartenir à ces races, au pied sûr et à l'échine souple, des chamois ou des isards ».

L'Île mystérieuse (1873-1875)  Jules Verne

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans nature
commenter cet article

commentaires

Nanie 07/08/2013 23:38

Heuuuuu, c'est pas Lucie qui a mis un commentaire, c'est Nanie ...

Desmets Lucie 07/08/2013 23:36

Super explication, merci a vous deux! Bisous

Rhode Desmets 07/08/2013 19:22

Magnifiques photos les commentaires sont vraiment intéressants , à quand un livre ?
.

Présentation

  • : Le blog de Dehondt Christophe et de Desmets Corinne
  • : Essentiellement des articles et photos sur la famille et sur notre passion commune que sont la plongée et les voyages!!
  • Contact

Copyright : www.dehondt-desmets.fr ©
Sauf mention contraire, toutes les photos sont notre propriété, et nous vous demandons de ne pas les re-publier sous quelque forme que ce soit. Merci de nous contacter pour obtenir une autorisation écrite si vous voulez utiliser nos photos. (Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)

 

Recherche

Articles Récents

  • Pudu, qui es tu ?
    Endémique d'Amérique du Sud et principalement de la cordillère des Andes, le Pudu est le plus petit cervidé de la planète et aussi l'un des plus rare, en raison de sa localisation géographique extrême. On distingue deux espèces de Pudu : Le Pudu du Nord...
  • Les animaux exotiques introduits en France et leur impact
    L'introduction d'espèces exotiques hors de leur aire de distribution est désormais considérée comme l'une des plus grandes menaces pour la santé écologique et économique de la planète. Certaines espèces introduites deviennent envahissantes et détruisent...
  • Les oiseaux exotiques introduits en France et leur impact
    Depuis la fin des années 1960, des espèces d’oiseaux allochtones (c’est-à-dire non originaires de notre pays) se sont implantées en France, comme dans d’autres pays d’Europe, toujours en grande partie à cause de l’homme. Le problème majeur avec les espèces...
  • Le Bouquetin des Alpes
    Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex) est un mammifère de l'ordre des artiodactyles (ongulés herbivore possédant un nombre pair de doigts). Il appartient à la famille des Bovidés, comme la chèvre domestique et le chamois et à la sous-famille des Caprinés....
  • Glouton qui es tu ?
    Le glouton (Gulo gulo) également appelé carcajou au Canada, est l’un des carnivores le plus mal connu au monde. Au premier regard on pourrait le prendre pour un jeune ours. En fait le glouton appartient au même groupe zoologique que le furet, la belette...
  • Les Animaux susceptibles d'être classés nuisibles en France
    Renards, fouines, martres, belettes, putois, corbeaux freux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers… Ils sont 12 mammifères et 6 oiseaux à être classés «nuisibles» en France. Ce sordide classement autorise les chasseurs, éleveurs, agriculteurs,...
  • 8 ans ça se fête !
    Aujourd'hui le blog fête ses huit années d'existence et voici ce qu'on pouvait lire sur notre page " Statistiques " : Total depuis la création du blog : 164 204 visiteurs uniques / 258 697 pages vues Progression sur une année (du 09/04/2015 au 09/04/2016)...
  • Les oiseaux de notre jardin : Le geai des chênes
    Le geai des chênes (Garrulus glandarius) est un passereau de la famille des corvidés comme les corbeaux et les pies avec qui il partage leurs habitudes de prédateurs et d'intelligence. En hiver, c'est un hôte régulier de notre jardin et sa présence ne...
  • La Faune Marine des îles Galápagos
    Les îles Galápagos, patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978, s’étendent sur plus de 45.000 km² dont 97% sont protégés par un parc national. Constitué de 48 îles et de rochers volcaniques, les Galápagos sont une destination de plongée de renommée internationale...
  • La Faune des îles Galápagos
    Les îles Galápagos abritent une faune et une flore venues du continent sud-américain il y a des millions d’années. On pense que les animaux et les plantes sont arrivés de trois façons : Par flottaison libre sur la mer ou sur un radeau naturel, par transport,...

Catégories