Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 13:55

titre.jpg

 

Le brame est chaque année un événement très attendu par de nombreux photographes naturalistes. Alors que les grands cerfs sont si discrets  le reste de l'année , cette période de rut les rend moins méfiants et il est donc beaucoup plus facile de les photographier.

La période du brame permet de saisir différents comportement de la vie des cervidés.

Le plus facile à observer, et surtout à entendre, est le brame à proprement parler.

Ces cris rauques servent à la fois à séduire les femelles et à dissuader les autres prétendants. 

Pour "inviter les demoiselles biches à l'accouplement, les messieurs cerfs s'égosillent à gorges déployées!

BRAME-2011 1836-border

BRAME-2011 2693-border

BRAME-2011 2723-border

BRAME-2011 2795-border

BRAME-2011 1450-border

 Le cri du brame tient du rugissement et du mugissement et s'entend à plusieurs kilomètres de distance. 

Pour écoutez le brame du cerf cliquez ici

BRAME-2011 1292-border-copie-1

BRAME-2011 1370-border

La plupart du temps , le brame suffit à éviter les confrontations. Il arrive néanmoins qu'un autre mâle se présente sur la place de brame provoquant alors une succession de râles plus rapides. Si cette démonstration vocale ne suffit pas, les deux cerfs vont alors se jauger puis se rejoindre et marcher côte à côte de part et d'autre d'une ligne imaginaire. Si ni l'un ni l'autre ne fait demi-tour, le combat devient alors inévitable. C'est dans ce cas une véritable démonstration de force. Les deux mâles se jettent l'un contre l'autre. Les bois s'entrechoquent dans un claquement sec. Chacun pousse l'autre de tout son poids. Le plus faible capitulera en prenant la fuite, un moment poursuivi par le vainqueur. Ce dernier reviendra ensuite au coeur de la place lancer un long cri puissant, signe de sa suprématie.

Les vieux mâles sont les premiers à se présenter sur les places de brame, des clairières ou des prairies à proximité de la forêt.

BRAME-2011 1874-border

La concurrence entre mâle est très forte.  Au final il ne peut en rester qu'UN !! Le plus fort....

 BRAME-2011 1878-border

Le combat désignera le vainqueur....

BRAME-2011 1921-border

BRAME-2011 1907-border

La cerf victorieux clame sa suprématie.... Lui seul aura le privilège de transmettre son patrimoine génétique... 

BRAME-2011 1928-border

Les combats quoique rares peuvent être si violents que les andouillers des bois peuvent se briser...

BRAME-2011-1257.jpg

En dehors de ces poursuites entre mâles, le cerf ne quitte pas les femelles. Il faut dire qu'il doit être vigilant. Elles ne seront disposées à recevoir ses faveurs que quand elles seront en chaleur et cela dure moins d'une journée.

BRAME-2011 1906-border

Le cerf tente régulièrement d'approcher des femelles isolées, mais elles rejoignent alors très vite les autres pour se fondre dans la harde. Comme il lui est difficile d'approcher les biches , le cerf hume leurs urines pour détecter leurs chaleurs.

BRAME-2011-1269-border.jpg

BRAME-2011 1243-border

BRAME-2011 1939-border

Quand la femelle est prête, l'accouplement est bref et plutôt violent. Le cerf monte monte les pattes avant sur le dos de la biche qui dans cette position semble bien frêle. Le rapport se termine ensuite par une poussée du cerf appelée "la chandelle" qui propulse la femelle en avant lui permettant ainsi de se retirer.

BRAME-2011 1327-border

BRAME-2011 1344-border

dsc 0054-border

 dsc 0058-border

BRAME-2011 9577-borderBRAME-2011 9584-border

BRAME-2011 9588-border

Un autre comportement interessant à photographier , c'est les marquages de territoire.

 Le plus démonstratif est celui qui consiste à labourer le sol de ses bois en s'aspergeant d'un mélange d'urine et de sperme.

BRAME-2011 1719-border

BRAME-2011 1406-border

BRAME-2011 1423-border

Il offre de belles images quand le cerf relève la tête avec des herbes entremêlées dans les bois.

BRAME-2011 1789-border

BRAME-2011 1786-borderBRAME-2011 1787-border

Le marquage de territoire se fait aussi sur des arbres et arbustes, le cerf venant s'y frotter la tête pour y laisser un marquage olfactif et visuel. Ici ce sont les poteaux d'un observatoire qui seront marqués .

BRAME-2011-1847-border.jpgBRAME-2011-1846-border-copie-1.jpg

BRAME-2011 1860-borderBRAME-2011 0175dsc 0173-borderBRAME-2011 1381-border

dsc 0091-border

" Que jamais ne vienne un printemps sans oiseaux ni un automne sans brames..."

                                                                                                  JP Grossin

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut être aussi :

Le Brame du Cerf

Le Brame du Cerf au Richmond Park

Cerf , qui es tu?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans nature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dehondt Christophe et de Desmets Corinne
  • : Essentiellement des articles et photos sur la famille et sur notre passion commune que sont la plongée et les voyages!!
  • Contact

Copyright : www.dehondt-desmets.fr ©
Sauf mention contraire, toutes les photos sont notre propriété, et nous vous demandons de ne pas les re-publier sous quelque forme que ce soit. Merci de nous contacter pour obtenir une autorisation écrite si vous voulez utiliser nos photos. (Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)

 

Recherche

Articles Récents

  • Pudu, qui es tu ?
    Endémique d'Amérique du Sud et principalement de la cordillère des Andes, le Pudu est le plus petit cervidé de la planète et aussi l'un des plus rare, en raison de sa localisation géographique extrême. On distingue deux espèces de Pudu : Le Pudu du Nord...
  • Les animaux exotiques introduits en France et leur impact
    L'introduction d'espèces exotiques hors de leur aire de distribution est désormais considérée comme l'une des plus grandes menaces pour la santé écologique et économique de la planète. Certaines espèces introduites deviennent envahissantes et détruisent...
  • Les oiseaux exotiques introduits en France et leur impact
    Depuis la fin des années 1960, des espèces d’oiseaux allochtones (c’est-à-dire non originaires de notre pays) se sont implantées en France, comme dans d’autres pays d’Europe, toujours en grande partie à cause de l’homme. Le problème majeur avec les espèces...
  • Le Bouquetin des Alpes
    Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex) est un mammifère de l'ordre des artiodactyles (ongulés herbivore possédant un nombre pair de doigts). Il appartient à la famille des Bovidés, comme la chèvre domestique et le chamois et à la sous-famille des Caprinés....
  • Glouton qui es tu ?
    Le glouton (Gulo gulo) également appelé carcajou au Canada, est l’un des carnivores le plus mal connu au monde. Au premier regard on pourrait le prendre pour un jeune ours. En fait le glouton appartient au même groupe zoologique que le furet, la belette...
  • Les Animaux susceptibles d'être classés nuisibles en France
    Renards, fouines, martres, belettes, putois, corbeaux freux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers… Ils sont 12 mammifères et 6 oiseaux à être classés «nuisibles» en France. Ce sordide classement autorise les chasseurs, éleveurs, agriculteurs,...
  • 8 ans ça se fête !
    Aujourd'hui le blog fête ses huit années d'existence et voici ce qu'on pouvait lire sur notre page " Statistiques " : Total depuis la création du blog : 164 204 visiteurs uniques / 258 697 pages vues Progression sur une année (du 09/04/2015 au 09/04/2016)...
  • Les oiseaux de notre jardin : Le geai des chênes
    Le geai des chênes (Garrulus glandarius) est un passereau de la famille des corvidés comme les corbeaux et les pies avec qui il partage leurs habitudes de prédateurs et d'intelligence. En hiver, c'est un hôte régulier de notre jardin et sa présence ne...
  • La Faune Marine des îles Galápagos
    Les îles Galápagos, patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978, s’étendent sur plus de 45.000 km² dont 97% sont protégés par un parc national. Constitué de 48 îles et de rochers volcaniques, les Galápagos sont une destination de plongée de renommée internationale...
  • La Faune des îles Galápagos
    Les îles Galápagos abritent une faune et une flore venues du continent sud-américain il y a des millions d’années. On pense que les animaux et les plantes sont arrivés de trois façons : Par flottaison libre sur la mer ou sur un radeau naturel, par transport,...

Catégories