Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 16:40

titre4 

Le sanglier (Sus scrofa) est l'ancêtre du porc domestique. Il appartient à la famille des suidés, laquelle comprend 10 espèces.

La femelle de sanglier se nomme la «laie », les petits sont des « marcassins » , les jeunes sont appelés « bêtes rousses » et les mâles adultes des « solitaires ».

L'origine du mot sanglier vient du latin singularis, ce qui veut dire « singulier » dans le sens « unique, isolé, solitaire », parce que hormis les deux premières années de  sa vie le mâle vit seul. 

dsc 4836-border

Une  «laie suitée» est une femelle de sanglier suivie de ses marcassins

dsc 3208-border

Une «laie meneuse» accompagnée d'une « bête rousse».

dsc 2454-border

Deux signes distinctifs trahissent le mâle  sanglier: le pinceau pénien et les défenses proéminentes. 

 Aucune confusion n'est possible avec une autre espèce. Le sanglier possède un corps trapu et une tête volumineuse. Au delà d'autres qualités, il se caractérise par sa puissance et sa force. C'est l'animal sauvage par excellence!

dsc 0340-border

La tête (« hure ») est prolongée d'un groin très allongé ( « butoir »), et de deux grandes oreilles (« écoutes ») toujours mobiles. Ses canines sont super développées : les supérieures s'appellent les « grès » et les inférieures les « défenses ».Ces défenses  poussent tout au long de la vie du sanglier. En ouvrant et en fermant sa gueule, le sanglier aiguise ses défenses sur les grès. Résultats: elles sont acérées en permanence. 

dsc 1590-border

La défense (à gauche) vient s'aiguiser en permanence contre le grès. 

Le pelage du sanglier peut être roux, noir ou gris selon l'âge de l'animal.

blog-dehondt---desmets-c--2013-8117-border.jpgdsc 3250-borderdsc 5575-border 

 Les  sangliers adultes sont de couleur gris-brun uniforme et les plus jeunes sont roux avec des bandes noires horizontales. 

blog-dehondt---desmets-c--2013-8106-border.jpg

  Laie reconnaissable aux allaites (ou mamelles) gonflées, signe qu'elle est suitée.

Le sanglier mâle peut peser de 150 à 160 kg et la femelle de 100Kg environ.

dsc 3341-border

La taille du sanglier mâle est plus importante que la femelle.

Sa longueur, de la tête et du corps varie de 1, 10 à 1.80 m et sa hauteur au garrot de 60cm à 1,15m Sa queue moyennement longue (25 à 30cm) se termine par un long pinceau de soies. Généralement, elle est pendante quand l'animal est calme et bien dressée si il est inquiet ou en colère.

dsc 3283-border

La compagnie est un regroupement d'animaux de la même famille.

  Alors que chez les cervidés on nomme « harde » le rassemblement d'animaux, chez le sanglier on appelle « compagnie » le regroupement  de plusieurs femelles,  généralement 3 ou 4 parfois 6 ou 7, suivies de leur progéniture.

 

 

La laie la plus âgée , la plus prudente et la plus expérimentée, impose sa loi , mène la compagnie et dirige les déplacements du groupe, jeunes mâles compris. Son rôle social, très important, lui vaut la dénomination de « laie meneuse ».

dsc 3215-border

La laie meneuse est la femelle la plus agée , la plus expérimentée... 

Les compagnies sont souvent bruyantes non seulement par le bruit lourd des pas , mais aussi par les grognements, cris, soufflements et autres reniflements.

(Pour écouter, le cri du sanglier cliquez ici )

Cependant, les sangliers savent se montrer discrets et silencieux s'ils se sentent menacés. 

dsc 3527-borderdsc 3559-border

dsc 5486-borderdsc 3636-border

  dsc 3532-border

Compagnie sur ses gardes; tous les individus contribuent à la surveillance.

La « souille » est la baignoire du sanglier. Cuvette humide, plus ou moins remplie d'eau , elle est fréquentée quotidiennement par les sangliers. Les sangliers ne possèdent pas de glandes sudoripares. Ils ne peuvent donc pas transpirer. Alors , pour réguler leur température corporelle, ils sont donc obligés de se plonger régulièrement dans l'eau d'une souille et de s'y vautrer. On dit qu'ils se souillent . Ces bains de boue leur permettent aussi de se débarrasser en partie de leurs parasites cutanés.

dsc 2072-borderdsc 2080-border

dsc 2088-border

Pour se protéger des parasites et se rafraîchir , le sanglier apprécie de se rouler dans la boue d'une "souille".

dsc 2103-border

Après s'être baigné, on s'essuie. Le sanglier fait de même après s'être souillé! Pour ce faire, il se frotte au tronc des arbres avoisinants . L'arbre sur lequel le sanglier se frotte est appelé : « frottoir ». Les croûtes de boue séchée laissées sur l'écorce des frottoirs s'appellent des « houzures ».

blog dehondt - desmets © 2013-3430-border

Souille  et frottoir de sanglier : l'écorce de l'arbre a finit par disparaître sous les frottements répétés de l'animal.

dsc 3265-border

dsc 3263-border

dsc 5457-border

dsc 5458-borderdsc 5459-border

Après s'être souillé, le sanglier se frotte avec insistance contre les troncs d'arbres avoisinants pour se débarasser d'un certain nombre de parasites.

  Après le bain, on va dormir. Le sanglier se repose dans une « bauge »( pour le cerf , on parle de « reposée » et pour le chevreuil de « couchette »). La bauge est une petite cuvette creusée dans le sol, souvent dans un endroit difficile d'accès, couvert, abrité du vent et sec. Le sanglier se ménage toutefois une issue par laquelle la fuite pourra être rapide et aisée.

dsc 3249-border

Sanglier baugé . Quand il est aplati sur le sol , on peut marcher à un mètre de lui sans le remarquer !

dsc 0389-border

Après une longue période de repos, le sanglier adopte souvent cette attitude de «chien assis ». Ankylosé par une station couchée prolongée, il éprouve peut être le besoin de se détendre un moment avant de se remettre en route.

dsc 3253-border

Après une bonne sieste , rien ne vaut un  petit étirement ... 

 Le sanglier est amené à rencontrer des cervidés lors de ses déplacements ou sur les lieux de gagnage, et c'est en parfaite harmonie qu'il cohabite avec ces animaux d'autant plus qu'il n'y a pas de concurrence alimentaire entre les deux espèces. Chacun garde ces distances.

blog-dehondt---desmets---c---2014-7526-border.jpg

Cerf et sangliers cohabitent dans la plus parfaite harmonie

dsc 3087-border

Sanglier et biches en forêt de Rambouillet.

À l'approche de l'homme, le sanglier prend généralement la fuite avant qu'on ne l'ait détecté et peut se montrer étonnamment agile et rapide. Le sanglier court au trot, en moyenne à 20 km/h et peut sprinter jusqu'à une vitesse de 70 km/ heure.

blog dehondt - desmets © 2013-3449-border 

La traversée rapide d'un layon est sans conséquence ; sur une route cela peut mener à un accident.

Le sanglier est omnivore. Il s'alimente surtout la nuit. Pour rechercher sa nourriture, il va faire des « boutis » en fouillant le sol à une profondeur de 20 à 30 cm et parfois plus, à la recherche de de racines, de taupes ,d'insectes ou de mulots. Plus en surface , à quelques centimètres, il fait des « vermillis » à la recherche de vers de terre dont il raffole.

Il consomme aussi de nombreux végétaux (tubercules, rhizomes, glands, faînes, fruits , champignons, etc.) et peut occasionner de graves dégâts aux récoltes ( surtout maïs et pomme de terre, blé, betteraves, vignes).

blog-dehondt---desmets-c--2014-4404-border-copie-1.jpg

Un indice de présence facile à reconnaître : les boutis de sangliers

S'il est affamé, le sanglier est réputé pour pouvoir occasionnellement s'attaquer à un animal plus grand mourant, à un faon de chevreuil ou de cerf, voire à une brebis en bonne santé, en particulier lors de la mise bas. Il se montre aussi volontiers nécrophage.

dsc 1587-borderdsc 1586-border

Nez contre sol, le sanglier recherche sa nourriture

dsc 2634-borderdsc_1591-border.jpg

Très tôt les marcassins sont sevrés et labourent le sol comme les adultes.

dsc 3621-borderdsc 3622-border

Chez le sanglier, tout est bon à se mettre sous la dent...    

dsc 3727-border

dsc 3743-border

Le sanglier consomme beaucoup de végétaux. Ici des feuilles de chêne.

Le rut du sanglier s'étale d'octobre à janvier avec une activité importante dans les mois de novembre et décembre. Les vieux mâles solitaires sortent alors de leur gîte habituel, et peuvent parfois parcourir de très longues distances pour rechercher des femelles à couvrir.

dsc 3615-border

Solitaire se rapprochant d'une compagnie pour couvrir les laies en chaleur.

C'est la laie meneuse, en étant en chaleur la première, qui, au sein de la compagnie, déclenche les chaleurs chez les autres femelles du groupe. Quelques temps avant, elle a pris soin de laisser sur les arbres alentour des traces de bave et de sécrétions des glandes lacrymales, qui préviennent les mâles.

      dsc 3271-border

Marcage. Le sanglier dépose sur la végétation une bave épaisse.

Dés que l'un deux a rejoint le groupe, il chasse tous les autres mâles y compris les plus jeunes. Lorsque deux grands mâles convoitent en même temps un groupe de femelles, ils s'affrontent en de violents combats. L'issue rarement fatale, peut laisser malgré tout de cruelles blessures.

blog-dehondt---desmets---c---2014-7548-border.jpg

Les confrontations entre sangliers mâles peuvent être violentes.

Autant l'accouplement frappe par sa brièveté chez le cerf qui expédie l'opération en un tour de rein, autant le sanglier semble " prendre son temps" pour assurer sa nombreuse descendance. Cette durée étonnante, jusqu'à une demi heure, s'explique par l'important volume éjaculé, environ un quart de litre!

La gestation de la laie dure de 110 à 120 jours , soit un bon moyen mnémotechnique le retenir : 3mois 3 semaines 3 jours. La mise bas survient de mars à avril. La portée comprend généralement de 3 à 8 marcassins. La naissance a lieu dans un nid douillet fait de feuilles, d'herbes séchées, de branchages et de terre appelé « chaudron ».

blog-dehondt---desmets-c--2013-4346-border.jpg

Une laie avec ses marcassins

Les petits le quittent définitivement au cours de leur deuxième semaine. Le poids des marcassins à la naissance varie de 600 à 1000 g et leur allaitement dure 12 semaines environ, mais les premiers aliments solides sont mangés dès la deuxième semaine.

dsc 5582-borderdsc 5581-border

      Très vite les marcassins recherchent leur nourriture d'eux-mêmes.

Ils possèdent un museau  court par rapport aux adultes.

 dsc 5573-border

La livrée rayée du marcassin le dissimule bien dans les feuilles mortes.

  La livrée rayée du marcassin se mue au cours du 3ème fois. L'émancipation a lieu à 6 mois. Les jeunes femelles restent dans le groupe avec leur mère.

dsc 3078-border

La maturité sexuelle survient entre 9 et 18 mois voire 24 mois, selon le sexe. La croissance est complètement terminée vers 4-6 ans.

dsc 3101-border


Dans des conditions optimales, le sanglier pourrait vivre jusqu'à 25  ans environ.

En France, l'espérance de vie du sanglier n'est guère plus de 6 ans à cause de la chasse ! La chasse est responsable de la disparition de 80% des mâles dés la 2ème année et de 60 % des femelles.

551035 C'est le nombre de sangliers tués par les chasseurs en 2011. ( Plus d'infos en cliquant ici )


« L'homme naît perfectible, l'animal naît parfait » 

Louis de Bonald

Si vous aimez les ongulés sauvages, vous aimerez peut être aussi les articles suivants:

Cerf Sika, qui es-tu ?

Daim, qui es-tu?

Chevreuil, qui es-tu?

Muntjac, qui es-tu?

Cerf , qui es tu?

Renne , qui es tu?

 Chamois, qui es tu?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans nature
commenter cet article

commentaires

simon marc 13/02/2016 07:48

superbe

Présentation

  • : Le blog de Dehondt Christophe et de Desmets Corinne
  • : Essentiellement des articles et photos sur la famille et sur notre passion commune que sont la plongée et les voyages!!
  • Contact

Copyright : www.dehondt-desmets.fr ©
Sauf mention contraire, toutes les photos sont notre propriété, et nous vous demandons de ne pas les re-publier sous quelque forme que ce soit. Merci de nous contacter pour obtenir une autorisation écrite si vous voulez utiliser nos photos. (Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)

 

Recherche

Articles Récents

  • Les animaux exotiques introduits en France et leur impact
    L'introduction d'espèces exotiques hors de leur aire de distribution est désormais considérée comme l'une des plus grandes menaces pour la santé écologique et économique de la planète. Certaines espèces introduites deviennent envahissantes et détruisent...
  • Les oiseaux exotiques introduits en France et leur impact
    Depuis la fin des années 1960, des espèces d’oiseaux allochtones (c’est-à-dire non originaires de notre pays) se sont implantées en France, comme dans d’autres pays d’Europe, toujours en grande partie à cause de l’homme. Le problème majeur avec les espèces...
  • Le Bouquetin des Alpes
    Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex) est un mammifère de l'ordre des artiodactyles (ongulés herbivore possédant un nombre pair de doigts). Il appartient à la famille des Bovidés, comme la chèvre domestique et le chamois et à la sous-famille des Caprinés....
  • Glouton qui es tu ?
    Le glouton (Gulo gulo) également appelé carcajou au Canada, est l’un des carnivores le plus mal connu au monde. Au premier regard on pourrait le prendre pour un jeune ours. En fait le glouton appartient au même groupe zoologique que le furet, la belette...
  • Les Animaux susceptibles d'être classés nuisibles en France
    Renards, fouines, martres, belettes, putois, corbeaux freux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers… Ils sont 12 mammifères et 6 oiseaux à être classés «nuisibles» en France. Ce sordide classement autorise les chasseurs, éleveurs, agriculteurs,...
  • 8 ans ça se fête !
    Aujourd'hui le blog fête ses huit années d'existence et voici ce qu'on pouvait lire sur notre page " Statistiques " : Total depuis la création du blog : 164 204 visiteurs uniques / 258 697 pages vues Progression sur une année (du 09/04/2015 au 09/04/2016)...
  • Les oiseaux de notre jardin : Le geai des chênes
    Le geai des chênes (Garrulus glandarius) est un passereau de la famille des corvidés comme les corbeaux et les pies avec qui il partage leurs habitudes de prédateurs et d'intelligence. En hiver, c'est un hôte régulier de notre jardin et sa présence ne...
  • La Faune Marine des îles Galápagos
    Les îles Galápagos, patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978, s’étendent sur plus de 45.000 km² dont 97% sont protégés par un parc national. Constitué de 48 îles et de rochers volcaniques, les Galápagos sont une destination de plongée de renommée internationale...
  • La Faune des îles Galápagos
    Les îles Galápagos abritent une faune et une flore venues du continent sud-américain il y a des millions d’années. On pense que les animaux et les plantes sont arrivés de trois façons : Par flottaison libre sur la mer ou sur un radeau naturel, par transport,...
  • Élan, qui es-tu ?
    L'Élan (Alces alces) est également appelé orignal en Amérique du Nord, ce nom dérivé d'orignac vient du basque pour désigner les cervidés. Les premiers colons français qui vivaient en Amérique du Nord l’auraient appris des Basques qui venaient régulièrement...

Catégories