Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 18:43

Titre Muntjac

Le Muntjac ou cerf aboyeur est un petit cervidé primitif  qui vit à l'état sauvage  dans les forêts humides d'Asie du Sud-est, jusqu'à une altitude de 3000 m.

Il existe 12 espèces de muntjacs et de nombreuses sous-espèces mais le  Muntjac de Reeve, également appelé Muntjac de Formose ou encore Muntjac de Chine (Muntiacus reeves) et le Muntjac indien ou Muntjac rouge ou Muntjac commun (Muntiacus muntjak) sont les seuls  à être présentés en captivité ou vivant à l'état sauvage en Europe.

Le Muntjac de Reeve est endémique de Taiwan (Formose est l'ancienne appellation de l'île de Taiwan) mais a été introduit en Asie orientale (notamment en Chine) aux Pays-Bas et au Royaume Uni.

Le Muntjac de Reeve doit son nom à John Reeves (1774-1856), un naturaliste au service de la Compagnie anglaise des Indes orientales, qui l'a découvert en 1812. 

Le Muntjac indien vit au Sri-Lanka, en Inde, au Népal, au Pakistan (dans le nord-est), au Blangadesh, au Bhoutan, en Chine (dans le sud) en Malaisie, en Indonésie (Sumatra, Bornéo, Java, Bali et d'autres îles indonésiennes) Il est aussi bien présent au Royaume uni où son potentiel invasif inquiète beaucoup.

blog dehondt - desmets © 2013-8184-border

Le muntjak de Reeve est considéré comme l'un des cervidés les plus petits et les plus primitifs du monde.

Des muntjacs provenant de Chine ont été introduits en 1900 par le duc de Bedfort pour orner le parc sa grande propriété : l'abbaye de Woburn en Angleterre. Ils s'y sont bien acclimatés et n'ont cessé de se reproduire. En 1920, des animaux se sont échappés et ont commencé à se multiplier aussi dans la nature. Aujourd'hui le muntjac a colonisé tout le sud de l'Angleterre et commence à conquérir peu à peu le nord du pays jusqu'aux limites de l'Écosse . En 1963, il y avait 2000 cerfs muntjac en Angleterre, aujourd'hui, il y en aurait plus de deux millions ! En 2010, les muntjacs auraient causé près de 40 000 accidents de la circulation. La raison de cette expansion: l'absence de prédateur naturel. Les Anglais et surtout les Écossais pensent désormais à réintroduire le loup afin de limiter les populations ! 

  Nous vous recommandons cet excellent article (en anglais !) :

 Muntjac Deer- UK Invasive Species 

blog-dehondt---desmets-c--2013-8181-border.jpg

Muntjac de Reeve (Muntiacus reeves) au Zoo de Beauval, Saint Aignan

 

En France, le Muntjac de Reeve est présent dans de nombreux zoos et parcs animaliers, notamment, au ZooParc de Beauval à Saint Aignan (Loir-et-Cher) . Il n'existe pas à l'état sauvage.  Quoique, le réseau Ongulés Sauvages de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) dans sa lettre d'information du  17 janvier 2013  signale une collision de muntjac avec une voiture à Plounérin (Côte d'Armor) et un spécimen tué par des chasseurs à Arthon (Indre).

blog dehondt - desmets © 2013-8189 copie-border

Quand il est menacé, le muntjac émet des cris ressemblant à un aboiement, d’où son autre nom :

« cerf aboyeur ».

Description

 Le muntjac ressemble un peu à un chevreuil mais son corps est plus gros et il se tient plus bas sur ses pattes. Son pelage ras est de couleur brun roux en été, gris brun en hiver.  La gorge, le ventre et le dessous de la queue sont blancs. Le front du mâle est marqué par deux lignes noirâtres en forme de V qui se prolongent vers le museau. Les femelles et les jeunes n'ont qu'un motif noirâtre sur le front. La queue courte est touffue, rousse dessus blanche en dessous. Le miroir (plage de poils blancs sur l'arrière-train de l'animal) est visible lorsque la queue est relevée. 

blog-dehondt---desmets-c--2013-8175-border.jpg

Le muntjac est un petit cervidé court sur patte au poil ras de couleur  brun doré et blanc sur le ventre.

Il a un  poids compris entre 10 et 20 kg pour une hauteur moyenne au garrot allant de 40 à 55 cm. Les femelles sont un peu plus petites que les mâles.

blog dehondt - desmets © 2013-7570-borderblog dehondt - desmets © 2013-8186-border

Comme la plupart des cervidés, seul le mâle muntjac porte des bois.

Des "défenses"chez un cervidé !

Une des principales caractéristiques du muntjac est de possèder de longues canines développées en crochet sur la mâchoire supérieure. Beaucoup plus développées chez les mâles (4cm), elles émergent de la bouche comme de petites défenses et permettent au muntjac de se défendre contre les prédateurs. Pendant le rut, les mâles s'en servent aussi pour se battre entre eux. Ces petites "défenses " sont également utilisées pour couper la nourriture et ronger l'écorce des arbres.

blog dehondt - desmets © 2014-4131-border

Le muntjac mâle possède de longues canines supérieures développées en crochets.

BLOG-DEHONDT---DESMETS-c--2013-.jpg

Crâne de muntjac : les canines sont bien visibles 

 Des bois courts pour le mâle

Les mâles et les femelles sont facilement différentiables puisqu'en plus de la distinction de taille, les mâles arborent de petits bois pouvant atteindre 15 cm de long. Les bois,  recourbés vers l'intérieur, sont entourés d'une sorte de manchon de peau recouvert de fourrure à la base. Comme chez tous les Cervidés , les bois sont de nature osseuse et caducs (ils tombent pour repousser chaque année). Le muntjac "jette" ses bois en mai ou juin et ils sont "refaits" complètement en octobre ou novembre  Contrairement aux autres espèces de Cervidés , les bois ne lui permettent pas d'infliger de sévères blessures : ils sont essentiellement utilisés pour déséquilibrer les adversaires ou se défendre. Ce sont les canines qui permettent aux muntjacs d'infliger des blessures.

blog dehondt - desmets © 2013-8252-3-borderLe mâle muntjac porte des petits bois sur un pivot large et poilu.

blog dehondt - desmets © 2013-7564-2-border

Mâle et femelle possèdent une glande située à la base de l'oeil qui sécète une substance visqueuse et odorante : Le larmier

blog-dehondt---desmets---c---2014-1537-border.jpg

Le larmier du muntjac est plus dilaté pendant  le rut ce qui lui permet de marquer son territoire, grâce à la substance odorante qui s'en écoule.

blog dehondt - desmets © 2014-1535-border

En plus des larmiers sous les yeux, deux autres glandes, situées dans un repli de peau sur le front et pleines de musc, permettent aux mâles de marquer leur territoire en se frottant le front contre les arbres.

blog dehondt - desmets © 2013-8187-border

Le muntjac est un animal craintif, qui se tient constamment aux aguets,

 Le muntjac est un animal craintif, qui se tient constamment aux aguets. Doté d'une ouïe et d'un odorat très bien développés, il est extrêmement prompt à détecter une présence humaine ou un prédateur et s'enfuit à la moindre alerte.

blog dehondt - desmets © 2013-6905-border

Contrairement aux autres cervidés le muntjac est un animal plutôt solitaire.

Comportement

 En Asie, l'habitat des muntjacs est essentiellement montagneux, bien qu'ils affectionnent les régions boisées. Contrairement aux autres espèce de cervidés, le muntjac ne vit pas en harde mais seul ou en couple. C'est un animal très territorial qui utilise ses glandes odoriférantes pour marquer l'odeur de son territoire en se frottant contre la végétation.

blog dehondt - desmets © 2013-8182-border

Le muntjac délimite  son territoire en frottant ses glandes odoriférantes contre la végétation

 Le muntjac vit une existence plutôt solitaire et crépusculaire. C'est un animal habitué à se cacher la journée sous les broussailles et dans les hautes herbes de la forêt. Il peut être très difficile à repèrer en raison de sa petite taille et on peut passer facilement à côté de lui sans le repérer. Il sort principalement pour se nourrir,  à l'aube et au crépuscule, ensuite il se couche à l'abri pour ruminer. Dans les secteurs où il n'est pas trop dérangé , il peut cepandant être aussi actif en journée. 

blog dehondt - desmets © 2013-8244-border

Les pics d'activité du muntjac sont à l'aube et au crépuscule.

blog-dehondt---desmets---c---2014-787-border.jpgblog-dehondt---desmets---c---2014-804-border.jpg

Les muntjacs se couchent à l'abri pour ruminer.

Régime alimentaire

 Le muntjac est végétarien : il ingère herbes, feuilles, fruits, écorce. C'est un ruminant : sa digestion se fait en plusieurs étapes. L'animal mâche rapidement l'herbe qu'il vient de brouter et l'avale. La nourriture arrive dans un premier estomac ou les bactéries extraient un maximum de matières nutritives. Plus tard, la nourriture à moitié digérée revient dans la bouche pour y être à nouveau mâchée. La digestion se termine dans le second estomac.

 Le processus dure 48h- Quels sont les avantages à ruminer?

  • Extraire plus de substances nutritives en mâchant 2 fois
  • « Stocker » la nourriture pour la remâcher plus tard à l'abri des prédateurs, le temps passé à brouter est réduit.

blog dehondt - desmets © 2013-6904-border

Les muntjacs sont des  herbivores ruminants,

blog-dehondt---desmets-c--2013-8192-border.jpg

Ils ingérent, herbes, feuilles, fruit et écorce.

blog-dehondt---desmets---c---2014-4177-border.jpg

En Angleterre, le muntjac a trouvé des biotopes très favorables grâce notamment aux myrtilles, aux ronces, au lierre et à la bruyère dont il se nourrit. Il utilise sa longue langue pour enlever les feuilles des buissons.

15072011-dsc_7566-border.jpg

Le muntjac possède une si grande langue qui'il est capable de se lècher un oeil !

Le mâle muntjac aboie et la femelle miaule !

 En période de rut ou à lorsqu'il se sent en danger, le muntjac mâle émet des sons  qui ressemblent à s'y méprendre à l'aboiement du chien. Les Anglais l'ont naturellement surnommé Barking deer, ou « cerf aboyeur ». Encore plus surprenant, lorsqu'une femelle rencontre un congènère pour l'accouplement , elle émet un miaulement qui indique au mâle sa soumission. En cas de danger , un muntjac peut aboyer pendant une heure ou plus, avertissant tous les types d'animaux de la présence d'un prédateur. 

blog dehondt - desmets © 2013-7564-border

Le mâle muntjac aboie et la femelle miaule !

blog-dehondt---desmets---c---2014-3909-border.jpg

En cas de danger, le muntjac aboie comme un chien.

Des moeurs de reproduction atypiques

Les  muntjacs sont des animaux polygames. Contrairement aux autre espèces de cervidés il n'y a pas de période de rut définie chez les muntjacs, la reproduction s'effectuant tout au long de l'année. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à 8 mois et elles sont polyoestrus. Chaque cycle dure environ 14 à 21 jours et l'oestrus dure 2jours. La durée de gestation est de 7 mois (209-220 jours). La biche muntjac donne naissance à un seul petit (rarement deux ), et quelques jours plus tard, elle est de nouveau réceptive. Les femelles peuvent donc être presque continuellement en gestation et produire 3 jeunes tous les 2 ans !

blog-dehondt---desmets---c---2014-1460-border.jpg

Les femelles muntjac sont réceptives dés la mise bas.

Les faons pèsent de 550 à 650 gr à la naissance. Les petits sont élevés exclusivement par la mère. Comme les autres animaux mammifères, les petits sont allaités jusqu'à ce qu'ils puissent se nourrir eux-même. Ils demeurent cachés dans les fourrés jusqu'à ce qu'ils puissent se déplacer avec leur mère.

blog dehondt - desmets © 2014-1777-border

Faon muntjac dissimulé dans les broussailles.

Ils ont des tâches sur le corps, qui facilitent leur camouflage. Ces tâches s'estompent au fur et mesure qu'ils grandissent. Au bout de 2 mois les faons muntjacs sont sevrés.

blog dehondt - desmets © 2014-1774-border

Le pelage du faon muntjac est parsemé de tâhes blanches...

blog-dehondt---desmets---c---2014-4226-border.jpg

...qui s'estompent au fur et à mesure que l'animal grandit.

Durée de vie    

Le muntjac a une espérance de vie de 10 à 15 ans dans la nature et peut vivre jusqu'à 17 ans en captivité.

blog dehondt - desmets © 2012-8272-border

Un muntjac peut vivre en captivité jusqu'à 17 ans

Prédateur

En Asie :  Les muntjacs sont chassés par les grands carnivores comme le léopard ou le tigre mais ils sont aussi la proie des pythons.

En Europe : Les renards s'attaquent aux faons. Les adultes sont parfois victimes des gros chiens.

Partout où ils existent, les muntjacs sont chassés par l'homme pour leur peau et principalement pour leur viande qui est réputée être délicieuse. D'après quelques un des plus grands chefs du monde, qui ont goûté sa venaison, c'est un must!  Assurément la meilleure chez les cervidés.

blog-dehondt---desmets-c--2013-8179-border.jpg

Le muntjacs sont chassés pour leur viande et leur peau.

Conservation

Les muntjacs de Reeve restent globalement une espèce commune et répandue (650 000 individus en Chine), ce qui explique que l'UICN les a classé en "Préoccupation mineure". On ne peut pas en dire autant pour les autres espèces de muntjac...

Le muntjac de Fea (Muntiacus feae), originaire de la Thaïlande et du Myanmar (ex-Birmanie), le muntjac noir (Les crinifons Muntiacus) qui vit en Chine du Sud-Est sont particulièrement menacés à cause de la chasse intensive et la destruction de leur habitat.

blog-dehondt---desmets-c--2013-8274-border.jpg

Le muntjac de Reeve n'est pas particulièrement menacé de disparition.

 

Le saviez vous ?

La femelle du Muntjac indien (Muntiacus muntjak) est le mammifère possèdant le plus petit nombre de chromosomes de notre planète (trois paires).

Le nombre de chromosomes pour chaque espèce est très variable 8 pour le drosofile, 78 pour le chien, 46 pour l’homme, 48 pour le chimpanzé.
Le muntjac indien a trois paires de chromosomes alors que le muntjac de Reeve en a 23. Ceci alors qu’ils ont des liens de parenté que l’on sait très étroits ! Pour le moins étonnant.

 

Si vous aimez les cervidés, vous aimerez peut-être aussi les articles suivants :

Hydropote, qui es-tu ?

Chevreuil, qui es-tu ?

Cerf , qui es tu?

Renne , qui es tu?

Cerf Sika, qui es-tu ?

Daim, qui es-tu?

Élan, qui es tu ?

Pudu qui es-tu ?

 

 

Je préfère les gens qui se trompent par excès d'enthousiasme

à ceux qui ont « raison » par excès de pessimisme...

Jeanloup SIEFF

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans nature
commenter cet article

commentaires

NONA 25/11/2015 23:45

Ayant passé mon enfance et mon adolescence dans les mouvements du scoutisme, j'ai reçu ce nom de Muntjac comme totem. Ce superbe article, très bien documenté m'a beaucoup appris.
Curieux petit animal qui vit assez esseulé qui aboie ou miaule.
Il a de plus de très jolies couleurs
Merci pour toutes ces informations. Nona

TM 20/12/2014 17:43

Bonsoir, merci pour cet article sur les Muntjac...Il y a une heure je ne connaissais pas l'existence de ce magnifique et "original" cervidé. J'ai fait un puzzle intitulé "Muntjac" et la curiosité m'a conduite sur votre blog.
Merci en tout cas et bonne soirée. TM

Lulu 01/02/2014 12:35

Super article !! Bravo !
Lulu

Présentation

  • : Le blog de Dehondt Christophe et de Desmets Corinne
  • : Essentiellement des articles et photos sur la famille et sur notre passion commune que sont la plongée et les voyages!!
  • Contact

Copyright : www.dehondt-desmets.fr ©
Sauf mention contraire, toutes les photos sont notre propriété, et nous vous demandons de ne pas les re-publier sous quelque forme que ce soit. Merci de nous contacter pour obtenir une autorisation écrite si vous voulez utiliser nos photos. (Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)

 

Recherche

Articles Récents

  • Pudu, qui es tu ?
    Endémique d'Amérique du Sud et principalement de la cordillère des Andes, le Pudu est le plus petit cervidé de la planète et aussi l'un des plus rare, en raison de sa localisation géographique extrême. On distingue deux espèces de Pudu : Le Pudu du Nord...
  • Les animaux exotiques introduits en France et leur impact
    L'introduction d'espèces exotiques hors de leur aire de distribution est désormais considérée comme l'une des plus grandes menaces pour la santé écologique et économique de la planète. Certaines espèces introduites deviennent envahissantes et détruisent...
  • Les oiseaux exotiques introduits en France et leur impact
    Depuis la fin des années 1960, des espèces d’oiseaux allochtones (c’est-à-dire non originaires de notre pays) se sont implantées en France, comme dans d’autres pays d’Europe, toujours en grande partie à cause de l’homme. Le problème majeur avec les espèces...
  • Le Bouquetin des Alpes
    Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex) est un mammifère de l'ordre des artiodactyles (ongulés herbivore possédant un nombre pair de doigts). Il appartient à la famille des Bovidés, comme la chèvre domestique et le chamois et à la sous-famille des Caprinés....
  • Glouton qui es tu ?
    Le glouton (Gulo gulo) également appelé carcajou au Canada, est l’un des carnivores le plus mal connu au monde. Au premier regard on pourrait le prendre pour un jeune ours. En fait le glouton appartient au même groupe zoologique que le furet, la belette...
  • Les Animaux susceptibles d'être classés nuisibles en France
    Renards, fouines, martres, belettes, putois, corbeaux freux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers… Ils sont 12 mammifères et 6 oiseaux à être classés «nuisibles» en France. Ce sordide classement autorise les chasseurs, éleveurs, agriculteurs,...
  • 8 ans ça se fête !
    Aujourd'hui le blog fête ses huit années d'existence et voici ce qu'on pouvait lire sur notre page " Statistiques " : Total depuis la création du blog : 164 204 visiteurs uniques / 258 697 pages vues Progression sur une année (du 09/04/2015 au 09/04/2016)...
  • Les oiseaux de notre jardin : Le geai des chênes
    Le geai des chênes (Garrulus glandarius) est un passereau de la famille des corvidés comme les corbeaux et les pies avec qui il partage leurs habitudes de prédateurs et d'intelligence. En hiver, c'est un hôte régulier de notre jardin et sa présence ne...
  • La Faune Marine des îles Galápagos
    Les îles Galápagos, patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978, s’étendent sur plus de 45.000 km² dont 97% sont protégés par un parc national. Constitué de 48 îles et de rochers volcaniques, les Galápagos sont une destination de plongée de renommée internationale...
  • La Faune des îles Galápagos
    Les îles Galápagos abritent une faune et une flore venues du continent sud-américain il y a des millions d’années. On pense que les animaux et les plantes sont arrivés de trois façons : Par flottaison libre sur la mer ou sur un radeau naturel, par transport,...

Catégories