Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 18:40

titre3.jpg

On le nomme renne en Europe et caribou en Amérique du Nord . Il s'agit en fait du même animal ( Rangifer tarandus) qui parcourt inlassablement les régions froides de notre planète.

Ce mammifère de la famille des cervidés, parcourait déjà durant la préhistoire les steppes arides et froides. En effet , le renne tel que nous le connaissons aujourd'hui , n'a subi pratiquement aucune mutation depuis le paléolithique supérieur.

Il existe neuf sous espéces : caribou de la toundra, caribou de grant, caribou des bois , caribou de Peary, etc.

  BlogDEHONDT_DESMETS-c--62-.jpg

Durant l'ère glaciaire le renne était présent dans nos régions

Les plus grandes hardes de caribous sauvages se trouvent en Alaska et dans le nord du Québec et du Labrador. Les femelles et les jeunes vivent en groupe de plusieurs dizaines à centaines d'individus. les mâles adultes vivent seuls ou en petits groupes.

En Amérique du Nord, les rennes peuvent parcourir jusquà 6000 km par an. C'est la plus longue migration terrestre du monde animal.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--25-.jpg 

 Le renne est une espèce grégaire qui vit en troupeaux

Contrairement au caribou , le renne a été domestiqué par les populations du Grand nord européen et asiatique . Les lapons notamment , utilisent sa peau, sa viande, son lait et s'en servent comme monture ou animal de trait.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--9-.jpg

 Selon le continent sur lequel il s'est fixé , le renne a connu un destin différent:

Vie sauvage pour certains ou domestication pour d'autres.

Le renne était particulièrement répandu en Europe au Paléolithique supérieur. Les nombreuses peintures rupestres le représentant témoignent de l'importance qu'il avait dans la vie de nos ancêtres.

Le renne a côtoyé le mammouth et le rhinocéros laineux. Contrairement à eux, le renne a survécu aux changement climatiques successifs. Les scientifiques attribuent cette survie aux faibles exigences alimentaires du renne.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--40-.jpg

Le renne est probablement le plus primitif des cervidés

Le renne, ou caribou, est un animal robuste pouvant peser jusqu’à 180 kg pour un mâle adulte pour une taille moyenne de 1,30 m au garrot, les femelles font un poids moyen d'environ 100 kg pour une taille au garrot de 1,10 m environ.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--71-.jpg

                                    Le renne mâle est plus imposant que la femelle.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--68-.jpgBlogDEHONDT_DESMETS-c--6-.jpg

  La queue du renne est courte.

L'hiver, le renne a un pelage épais et dense ; plus court en été , gris brun, il s'éclaircit sous le cou et la poitrine. Sa queue est courte.

L'une des caractéristiques des poils de renne est qu'ils sont creux pour que l'air qu'ils conservent servent d'isolant. C'est aussi une bonne réserve de flottabilité facilitant la nage lors des migrations estivales à travers lacs et rivières.

Le renne est adapté pour vivre en conditions extrêmes , affrontant des températures allant jusqu'à 30°c en été et jusqu'à  -40°C en hiver !

BlogDEHONDT_DESMETS-c--49-.jpg

 Les sabots du renne font office de raquettes. Presque aussi larges que longs, ils servent à creuser le sol pour trouver le précieux lichen mais également à propulser l'animal dans l'eau quand il traverse une rivière.

Quand il se déplace , le renne fait entendre un cliquetis, audible à plus de 100 m de distance. Ce bruit est dû au glissement des tendons sur les os de ses pattes. Ce bruit de castagnettes assure la cohésion du troupeau pendant les migrations.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--72-.jpg

Mâle et femelle portent des bois .Cas unique chez les cervidés. 

Le renne est le seul cervidé chez qui mâles et femelles portent des bois.

Les bois plus développés chez le mâle peuvent atteindre 1, 50 m d'envergure et peser jusqu'à 10 kg .

Aucun individu ne possède la même ramure. Cette couronne est une véritable signature personnelle.

BlogDEHONDT_DESMETS-c.jpgBlogDEHONDT DESMETS © (64)BlogDEHONDT DESMETS © (58)

  Chaque ramure de renne est unique

Les bois sont des excroissances osseuses du crâne qui se renouvellent tous les ans. Au début de la repousse, ils sont recouverts de « velours » , une sorte de peau irriguée par de petits vaisseaux sanguins. Ce sont eux qui acheminent les substances nutritives nécessaires à la croissance de la ramure.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--83-.jpg

Une fois la croissance terminée, le sang cesse de circuler , le tissu se dessèche et se détache par lambeaux, dévoilant la nouvelle ramure.

BlogDEHONDT DESMETS © (81)BlogDEHONDT_DESMETS-c--86-.jpgBlogDEHONDT DESMETS © (52)

Quand le renne perd ses velours , les bois sont rouges de sang.

Chez le mâle, la ramure commence à pousser au mois de mars et atteint son apogée à la saison des amours. Il l'a perd dès l'automne après la période de rut. La femelle conserve ses bois, d'une taille plus modeste , une grande partie de l'hiver.

Le renne se nourrit d'herbes, de buissons, d'écorces et surtout de lichen qu'il doit parfois chercher sous la neige.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--8-.jpg

Le lichen est un heureux mélange d'algues et de champignon. Sa croissance est si lente (quelques millimètres par an) qu'il lui faut 40 ans avant de devenir adulte. Les troupeaux doivent donc parcourir de longues distances à la recherche de leur nourriture.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--18-.jpg

 Le lichen est une nourriture riche qui va fermenter dans le rumen (une poche de l'estomac) ce qui va dégager de la chaleur et réchauffer le renne ; ainsi il n'aura pas besoin d'avoir une activité physique pour se réchauffer, ce qui limite ses dépenses énergétiques. 

blog-dehondt---desmets-c--2013-0949-border.jpg

Le renne se nourrit d'herbes, de buissons, d'écorces et surtout de lichen

BlogDEHONDT_DESMETS-c--77-.jpg

Pour écouter le cri du renne , cliquez ici

La période de rut se situe en octobre.  Seuls les mâles les plus vigoureux pourront s'accoupler. L'objectif d'un mâle est de constituer un harem dont il sera l'unique reproducteur.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--56-.jpg

Pendant 2 à 3 semaines, les mâles s'affrontent en combat singuliers. Ce sont en quelque sorte des tournois éliminatoires qui deviennent de plus en plus violents au fur et à mesure que les prétendants sont éliminés. Cependant, les combats ne sont jamais mortels et les blessures sont plutôt rares.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--43-.jpg

Le vainqueur s'approprie un groupe d'une quinzaine de femelle. Le mâle dominant reste au sein du harem le temps du rut puis repart.

Diriger et surveiller un harem n'est pas de tout repos. Le mâle doit avoir assez d'énergie pour les multiples accouplements mais aussi pour défendre ses femelles. Dés qu'il s'accouple avec l'une d'entre elles, les autres mâles tentent leur chance avec les belles esseulées.

A la fin de la période des amours, le chef du harem est sur les «  genoux ». D'ailleurs, ce travail est si épuisant qu'un mâle ne dirige un harem qu'une fois dans vie.

Cette caractéristique permet au renne d'éviter toute consanguinité et de plus , les faons possèdent les attributs les plus forts. La résistance de l'espèce est ainsi assurée.    

BlogDEHONDT DESMETS © (29)

A la fin de la période des amours , le mâle renne dominant est épuisé.

Pour séduire les femelles, le mâle possède une botte secrète: sa glande tarsienne. Située sur chaque patte arrière à l'intérieur du jarret, cette glande produit une sécrétion odorante irrésistible.

La gestation, qui a lieu durant tout l'hiver, va durer entre sept et neuf mois. Les deux mois sont en fait deux mois durant lesquels les mères peuvent stopper le développement du foetus: si la nourriture disponible ne permet pas à la fois la survie de la mère et la croissance du foetus, le développement de ce dernier est mis entre parenthèse et la mise bas sera décalée. Lorsque le petit arrive à maturité, la mère peut retarder de quelques jours la mise bas afin d'attendre des conditions climatiques idéales , pas trop de chaleur ni de pluie, pour augmenter les chances de survie du petit.

BlogDEHONDT_DESMETS-c--17-.jpg

Un jeune renne

La femelle met bas un seul petit rarement deux.

Même à, la fin du printemps , il fait très froid dans le Grand Nord. le faon est léché dès sa naissance par sa mère pour éviter que son poil gèle. Moins d'une heure et demi après sa naissance, le jeune renne peut couvrir plusieurs  kilomètres.

Le lait des femelles est quatre fois plus riche que celui d'une vache. Le faon tête toutes les 18 minutes pour grandir rapidement.A sa naissance, le bébé ne pèse que 6 ou 7 kg mais un mois plus tard, il en pèsera déjà 26.

Si la femelle conserve ses bois durant l'hiver c'est parce que cela lui donne des avantages pour élever son petit. Elle peut creuser la neige pour trouver la nourriture, se défendre contre les prédateurs.

Le faon reste près de sa mère pendant près d'un an. Pour le retrouver au milieu du troupeau, elle dispose du larmier. C'est une glande, située sous l'orbite de l'oeil, qui lui permet d'imprimer son odeur en frottant sa tête contre le corps du faon. Environ 1/4 des faons meurt avant d'atteindre un mois. 50 à 80% des jeunes mourront avant leur première année. Heureusement, les femelles sont très fertiles et 90% d'entre elles ont un petit chaque année.

Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle vers 2 ans

Un renne peut vivre entre 12 et 15 ans dans la nature et jusqu'à 20 ans en captivité.

BlogDEHONDT DESMETS © (3)

Le principal prédateur du renne est le loup qui suit de près les troupeaux. Le lynx, les ours noirs, bruns et polaires représentent aussi une menace. Cependant les rennes en bonne santé sont bien plus rapides à la course que la plupart de leurs prédateurs. Ce sont surtout les individus faibles, malades, jeunes ou âgés qui succombent aux prédateurs. Le renne peut facilement courir à près de 70 km/ h en cas de danger. De plus , les bois des grands mâles font une arme redoutable pour affronter les loups ou un ours seul.

dsc 1397-borderdsc_0670-border.jpg

dsc_0519-border.jpgdsc_2011-border.jpg

Le loup, le lynx , l'ours brun et l'ours polaire sont les principaux prédateurs du renne

 

Si vous aimez les cervidés, vous aimerez peut être aussi les articles suivants :

Cerf, qui es tu?

Cerf Sika, qui es-tu ?

Daim, qui es-tu?

Chevreuil, qui es-tu?

Hydropote, qui es-tu ?

Muntjac, qui es-tu ?

Pudu, qui es-tu ?

Élan, qui es tu ?

 

 

noel-papanoel-.gif

 

  Les rennes du Père Noël

D'après la légende, le Père Noel vivrait en Laponie. C'est pourquoi son traineau serait tiré par neuf rennes. Il y a cinq mâles et quatre femelles.

Voici leur nom :

TORNADE c'est le plus rapide (mâle);

DANSEUR c'est la plus gracieuse (femelle);

FURIE c'est le plus puissant (mâle);

FRINGUANT c'est la plus belle et la plus puissante (femelle);

COMÈTE c'est lui qui apporte le bonheur aux enfants (mâle);

CUPIDON c'est elle qui amène l'amour aux enfants (femelle);

ÉCLAIR c'est le plus fantastique (mâle);

TONNERRE c'est elle qui apporte la lumière (femelle);

RUDOLPHE (le petit dernier)  Grâce à son nez rouge et lumineux, il guide le Père Noël et lui permet d'effectuer sa tournée malgré la neige et le brouillard.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans nature
commenter cet article

commentaires

Justine 27/05/2015 13:26

Pourquoi les femelles rennes possèdent des bois? Si c'est uniquement pour l'aider à élever son petit, alors les autres femelles cervidés en auraient?

30/05/2015 14:27

Il s’agit probablement d’une adaptation environnementale propre à l’espèce , les conditions de vie des rennes sont très dures l’hiver dans la Toundra.

mathilde 29/04/2015 17:14

bien mais pourrais préciser pourquoi les rennes migrent!!!!

30/05/2015 15:46

Il y plusieurs raisons qui expliquent la migration des rennes et des caribous Éviter le sur pâturage , échapper aux prédateurs notamment les loups , fuir les moustiques , trouver des conditions plus favorables pour la mise bas.

Présentation

  • : Le blog de Dehondt Christophe et de Desmets Corinne
  • : Essentiellement des articles et photos sur la famille et sur notre passion commune que sont la plongée et les voyages!!
  • Contact

Copyright : www.dehondt-desmets.fr ©
Sauf mention contraire, toutes les photos sont notre propriété, et nous vous demandons de ne pas les re-publier sous quelque forme que ce soit. Merci de nous contacter pour obtenir une autorisation écrite si vous voulez utiliser nos photos. (Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)

 

Recherche

Articles Récents

  • Pudu, qui es tu ?
    Endémique d'Amérique du Sud et principalement de la cordillère des Andes, le Pudu est le plus petit cervidé de la planète et aussi l'un des plus rare, en raison de sa localisation géographique extrême. On distingue deux espèces de Pudu : Le Pudu du Nord...
  • Les animaux exotiques introduits en France et leur impact
    L'introduction d'espèces exotiques hors de leur aire de distribution est désormais considérée comme l'une des plus grandes menaces pour la santé écologique et économique de la planète. Certaines espèces introduites deviennent envahissantes et détruisent...
  • Les oiseaux exotiques introduits en France et leur impact
    Depuis la fin des années 1960, des espèces d’oiseaux allochtones (c’est-à-dire non originaires de notre pays) se sont implantées en France, comme dans d’autres pays d’Europe, toujours en grande partie à cause de l’homme. Le problème majeur avec les espèces...
  • Le Bouquetin des Alpes
    Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex) est un mammifère de l'ordre des artiodactyles (ongulés herbivore possédant un nombre pair de doigts). Il appartient à la famille des Bovidés, comme la chèvre domestique et le chamois et à la sous-famille des Caprinés....
  • Glouton qui es tu ?
    Le glouton (Gulo gulo) également appelé carcajou au Canada, est l’un des carnivores le plus mal connu au monde. Au premier regard on pourrait le prendre pour un jeune ours. En fait le glouton appartient au même groupe zoologique que le furet, la belette...
  • Les Animaux susceptibles d'être classés nuisibles en France
    Renards, fouines, martres, belettes, putois, corbeaux freux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers… Ils sont 12 mammifères et 6 oiseaux à être classés «nuisibles» en France. Ce sordide classement autorise les chasseurs, éleveurs, agriculteurs,...
  • 8 ans ça se fête !
    Aujourd'hui le blog fête ses huit années d'existence et voici ce qu'on pouvait lire sur notre page " Statistiques " : Total depuis la création du blog : 164 204 visiteurs uniques / 258 697 pages vues Progression sur une année (du 09/04/2015 au 09/04/2016)...
  • Les oiseaux de notre jardin : Le geai des chênes
    Le geai des chênes (Garrulus glandarius) est un passereau de la famille des corvidés comme les corbeaux et les pies avec qui il partage leurs habitudes de prédateurs et d'intelligence. En hiver, c'est un hôte régulier de notre jardin et sa présence ne...
  • La Faune Marine des îles Galápagos
    Les îles Galápagos, patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978, s’étendent sur plus de 45.000 km² dont 97% sont protégés par un parc national. Constitué de 48 îles et de rochers volcaniques, les Galápagos sont une destination de plongée de renommée internationale...
  • La Faune des îles Galápagos
    Les îles Galápagos abritent une faune et une flore venues du continent sud-américain il y a des millions d’années. On pense que les animaux et les plantes sont arrivés de trois façons : Par flottaison libre sur la mer ou sur un radeau naturel, par transport,...

Catégories