Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 17:14
Cerf de Bactriane, qui es-tu ?

Le cerf de Bactriane ou cerf de Boukhara (Cervus elaphus bactrianus) est une sous-espèce proche mais plus primitive du cerf élaphe que l'on trouve dans nos contrées et l'une des plus menacées de disparition. 

Il a été décrit par le  mammalogiste britannique, Richard Lydekker en 1900.

Il appartient au genre Cervus avec le cerf sika et le wapiti.

Certains auteurs le considèrent comme identique au cerf de Yarkand (Cervus elaphus yarkandensis). D'autres y voient deux sous-espèces distinctes, le cerf de Bactriane habitant plus à l'ouest que celui de Yarkand. Les deux sous-espèces étant séparées les unes des autres par les montagnes du Tian Shan. John Fletcher, en 2014, le décrit comme probablement éteint, ce qui n'est pas confirmé par ailleurs.

Hébergé dans moins de 10 parcs zoologiques européens (Dont au Zoo de Mulhouse et au Parc Animalier de la Haute-Touche en France), le cerf de Bactriane est l’un des cervidés les plus rares et les plus méconnus en captivité.

Cerf de Bactriane au Parc Animalier de la Haute Touche, Obterre, France.

Cerf de Bactriane au Parc Animalier de la Haute Touche, Obterre, France.

Le cerf de Bactriane est originaire d'Asie centrale. Contrairement à ses cousins, il vit dans des régions arides et semi-désertiques où les pluies sont rares et où la température estivale peut atteindre 45°C. On les trouve au Tadjikistan, en Ouzbékistan, au Turkménistan, au Kazakhstan et dans les régions adjacentes du nord de l'Afghanistan à l'ouest des montagnes du Tianshan. Il fréquente les zones boisées arides, les plaines et parfois les flancs des montagnes et les landes. 

Cerf et biche de Bactriane au Parc zoologique et botanique de Mulhouse, France.
Cerf et biche de Bactriane au Parc zoologique et botanique de Mulhouse, France.

Cerf et biche de Bactriane au Parc zoologique et botanique de Mulhouse, France.

Le cerf de Bactriane, plus petit que son cousin le cerf élaphe, atteint une longueur totale de 1,6 à 1,9 mètres pour un poids variant de 110 à 220 kg pour les mâles et 75 à 120 kg pour les femelles (mesures après le rut). 

Il se distingue également du cerf élaphe par la couleur grisâtre de son pelage et au "miroir" blanc de son arrière-train. Il porte sur le cou de long poils comme le cerf Wapiti , c'est pour cette  raison qu'il est parfois appelé aussi wapiti Bactriane .

Ils connaissent deux mues par an, l’une pour avoir un pelage léger d’été, l’autre pour se protéger du froid avec un pelage épais d’hiver.

Le cerf de Bactriane a un pelage très long sur l’encolure comme une crinière.
Le cerf de Bactriane a un pelage très long sur l’encolure comme une crinière.
Le cerf de Bactriane a un pelage très long sur l’encolure comme une crinière.

Le cerf de Bactriane a un pelage très long sur l’encolure comme une crinière.

Le cerf de Bactriane possède également des poils dorsaux plus foncés et une marge blanche sur les lèvres supérieures et inférieures ainsi que sur le menton. Sa queue courte est de couleur brun jaunâtre. 

Les poils dorsaux sont plus foncés et contraste avec les marques blanches autour des lèvres, du nez et sous la gorge.
Les poils dorsaux sont plus foncés et contraste avec les marques blanches autour des lèvres, du nez et sous la gorge.
Les poils dorsaux sont plus foncés et contraste avec les marques blanches autour des lèvres, du nez et sous la gorge.
Les poils dorsaux sont plus foncés et contraste avec les marques blanches autour des lèvres, du nez et sous la gorge.
Les poils dorsaux sont plus foncés et contraste avec les marques blanches autour des lèvres, du nez et sous la gorge.

Les poils dorsaux sont plus foncés et contraste avec les marques blanches autour des lèvres, du nez et sous la gorge.

La croupe du cerf de Bactriane vue de l’arrière forme une tache claire, le cimier. La queue est courte.

La croupe du cerf de Bactriane vue de l’arrière forme une tache claire, le cimier. La queue est courte.

La silhouette du cerf de Bactriane est élancée mais fortement constituée, avec un poitrail massif et un cou assez élancé. Les yeux sont de taille moyenne et les oreilles effilées aussi longues que la moitié de la tête.  Les pattes élancées et musculeuses  sont très bien adaptées aux courses rapides et aux bonds. Elles sont terminées par un sabot constitué de deux doigts, appelés pinces et deux os rudimentaires placés au-dessus et en arrière du talon. Ils ne marquent normalement pas le sol lors des déplacements, excepté lors de déplacements dans la neige ou la boue. Sa vue, son ouïe  et son odorat sont très développés. Le dimorphisme sexuel est marqué entre le cerf mâle et sa femelle qu’on appelle la biche. 

Cerfs et biches possèdent de grandes oreilles ovales et mobiles séparément pour mieux percevoir les dangers.  La biche  a une tête proportionnellement plus étroite et allongée que le cerf.
Cerfs et biches possèdent de grandes oreilles ovales et mobiles séparément pour mieux percevoir les dangers.  La biche  a une tête proportionnellement plus étroite et allongée que le cerf.
Cerfs et biches possèdent de grandes oreilles ovales et mobiles séparément pour mieux percevoir les dangers.  La biche  a une tête proportionnellement plus étroite et allongée que le cerf.
Cerfs et biches possèdent de grandes oreilles ovales et mobiles séparément pour mieux percevoir les dangers.  La biche  a une tête proportionnellement plus étroite et allongée que le cerf.

Cerfs et biches possèdent de grandes oreilles ovales et mobiles séparément pour mieux percevoir les dangers. La biche a une tête proportionnellement plus étroite et allongée que le cerf.

Comme chez la plupart des espèces de cervidés seuls les mâles ont des bois, qui commencent à pousser au printemps et tombent chaque hiver. Ils sont faits d'os qui peut croître de 2,5 cm par jour. Alors qu'ils poussent activement, les bois sont couverts et protégés par une couche souple de tissu tégumentaire très vascularisée connue sous le nom de « velours ». Le velours disparaît au cours de l'été, lorsque les bois sont pleinement développés. Le cerf de Bactriane porte généralement 4 cors ou andouillers sur chaque bois. Le quatrième andouiller est souvent plus grand que le troisième. Cependant, les individus à leur apogée, ont cinq andouillers avec une fourche après le troisième, ce qui est caractéristique de la plupart des sous-espèces centrale de cerfs rouges asiatiques.

Les bois sont uniquement portés par les mâles. Ce ne sont pas des cornes, mais des ramifications osseuses qui sont remplacées chaque année. Contrairement à certaines idées reçues, le nombre d'andouillers (ramification des bois) n’a rien à voir avec l’âge.
Les bois sont uniquement portés par les mâles. Ce ne sont pas des cornes, mais des ramifications osseuses qui sont remplacées chaque année. Contrairement à certaines idées reçues, le nombre d'andouillers (ramification des bois) n’a rien à voir avec l’âge.

Les bois sont uniquement portés par les mâles. Ce ne sont pas des cornes, mais des ramifications osseuses qui sont remplacées chaque année. Contrairement à certaines idées reçues, le nombre d'andouillers (ramification des bois) n’a rien à voir avec l’âge.

Le dimorphisme sexuel est très marqué chez le cerf de Bactriane. La femelle est nettement plus petite que mâle et ne porte pas de bois.
Le dimorphisme sexuel est très marqué chez le cerf de Bactriane. La femelle est nettement plus petite que mâle et ne porte pas de bois.
Le dimorphisme sexuel est très marqué chez le cerf de Bactriane. La femelle est nettement plus petite que mâle et ne porte pas de bois.
Le dimorphisme sexuel est très marqué chez le cerf de Bactriane. La femelle est nettement plus petite que mâle et ne porte pas de bois.

Le dimorphisme sexuel est très marqué chez le cerf de Bactriane. La femelle est nettement plus petite que mâle et ne porte pas de bois.

Le cerf de Bactriane a un comportement très proche de celui d’Europe, sans doute le plus connu de sa famille,  Il est à la fois diurne et nocturne, mais est il est plus actif au crépuscule et à l’aube.

Mâles et femelles adultes vivent séparés la majeure partie de l’année. Les biches vivent en hardes avec des jeunes des deux sexes. Les jeunes mâles de plus de trois ans sont aussi en hardes mais les vieux mâles restent solitaires. 

L’organisation sociale de cette espèce sociable est matriarcale. Le faon accompagne régulièrement sa mère à partir de l’âge de 3 mois environ. Une jeune femelle reste avec ou à proximité directe de celle-ci toute sa vie (philopatrie) tandis qu’un jeune mâle la quitte vers l’age de 18 à 24 mois pour rejoindre d’autres mâles.

L’organisation sociale de cette espèce sociable est matriarcale. Le faon accompagne régulièrement sa mère à partir de l’âge de 3 mois environ. Une jeune femelle reste avec ou à proximité directe de celle-ci toute sa vie (philopatrie) tandis qu’un jeune mâle la quitte vers l’age de 18 à 24 mois pour rejoindre d’autres mâles.

Herbivore et ruminant, le cerfde Bactriane est également sélectif dans son alimentation car il se nourrit de la végétation qu'il trouve sur son territoire. Les besoins alimentaires naturels sont maximaux au printemps et en été (repousse des bois des mâles, fin de gestation et lactation des femelles) et minimaux en hiver.
Le rythme d’activité est polyphasique : 4 à 6 périodes d’alimentation quotidiennes, dont les plus importantes ont lieu au crépuscule et à l’aube, sont entrecoupées de phases de rumination. 

Herbivore ruminant, le cerf de Bactriane se nourrit de feuilles, jeunes pousses, écorces etc.
Herbivore ruminant, le cerf de Bactriane se nourrit de feuilles, jeunes pousses, écorces etc.
Herbivore ruminant, le cerf de Bactriane se nourrit de feuilles, jeunes pousses, écorces etc.
Herbivore ruminant, le cerf de Bactriane se nourrit de feuilles, jeunes pousses, écorces etc.

Herbivore ruminant, le cerf de Bactriane se nourrit de feuilles, jeunes pousses, écorces etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mastiquer, cerf et biches font effectuer à leur mâchoire inférieure des mouvements de droite à gauche et réciproquement. 

La période de reproduction a lieu à la fin de l'été ou au début de l'automne et dure environ un mois. Le  brame du Cerf de Bactriane commence sur un mode aigu, analogue au wapiti, et se termine sur un ton grave comme chez le cerf. Comme la majorité des Cervidés, le cerf de Bactriane cherche à attirer une harde de femelles pour former son harem. Il doit pour cela affronter ses rivaux lors de combats qui restent toutefois moins violents que chez les autres sous-espèces de cerfs élaphes. 

 Le  brame du Cerf de Bactriane commence sur un mode aigu, analogue au wapiti, et se termine sur un ton grave comme chez le cerf.

 Le  brame du Cerf de Bactriane commence sur un mode aigu, analogue au wapiti, et se termine sur un ton grave comme chez le cerf.

La femelle n'est réceptive qu'une seule journée dans l'année. Le mâle qui règne sur une harde, couvrira de dix à trente biches au fur et à mesure de leur œstrus. La biche ne met généralement bas qu'un seul petit au terme d'une gestation d'environ huit mois. Comme chez la plupart des cervidés, les faons de cerf de Bactriane naissent tachetés mais ces taches s'estompent au fil du temps et le pelage devient de couleur uniforme. Soigneusement “toilettés” par leur mère, les faons perdent toute odeur détectable par les carnivores. Bien que capables de se lever dès la naissance, ils restent immobiles les premiers jours de leur vie, remarquablement camouflés par leur robe tachetée dans un fourré ou au pied d’un arbre pendant que leur mère part se nourrir. Le jeune allaite pendant huit à dix mois et s'émancipe à l'âge de 2 ans. Il est sexuellement mature entre deux et trois ans.

Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.
Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.

Cerf et biche ne se côtoient qu'en période de rut. Le reste du temps ils vivent séparés.

Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.
Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.

Scène de tendresse rare entre cerf et biche de Bactriane.

Comme bon nombre de cervidés, le cerf de Bactriane est une proie de choix pour les grands carnivores qui peuplent la même aire de répartition que la sienne. Ses principaux prédateurs sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons. Autrefois, ils ont été pourchassés par le tigre de la Caspienne  (Panthera tigris virgata) jusqu'à son extinction dans les années 1970.

L'homme reste néanmoins son pire ennemi. Les causes principales de disparition sont le braconnage intense à but alimentaire et la destruction de l’habitat par le feu et par la guerre 

Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.
Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.
Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.
Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.
Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.
Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.

Les prédateurs naturels du Cerf de Bactriane sont le loup, l'ours brun, les dhôles et le léopard des neiges. Le lynx boréal et le sanglier peuvent s'attaquer aux faons.

Les années 1960 ont vu l’extinction de nombreuses populations de cerf de Bactriane, notamment au Kazakhstan. À partir des années 70, des programmes de réintroduction sont mis en place dans plusieurs pays d’Asie centrale mais la fin du XXe siècle connaît à nouveau un déclin dû au braconnage, au trafic, à la dégradation de l’habitat. Il ne reste alors dans la nature que 350 individus. Depuis, la mise en place de zones protégées et de réserves a permis de quadrupler les effectifs.

Proche cousin de notre cerf élaphe, le cerf de Bactriane, a frôlé l’extinction à la fin du XXe siècle.
Proche cousin de notre cerf élaphe, le cerf de Bactriane, a frôlé l’extinction à la fin du XXe siècle.

Proche cousin de notre cerf élaphe, le cerf de Bactriane, a frôlé l’extinction à la fin du XXe siècle.

Actuellement, on compte entre 2 000 et 2 500 cerfs de Boukhara en Asie centrale, selon l’Union internationale de la conservation de la nature (UICN).

Le cerf de Bactriane est officiellement  Classé dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l’UICN  et inscrite à l’Annexe II de la CITES.

Juste avant, il n'y avait rien, juste après, il n'y a plus rien. Alors, il faut toujours être prêt.

Willy Ronis, Photographe

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Dehondt Christophe et de Desmets Corinne
  • : Essentiellement des articles et photos sur la famille et sur nos passions communes que sont la nature, les animaux, la plongée et les voyages !!
  • Contact

  • DEHONDT Christophe

Copyright : www.dehondt-desmets.fr ©
Sauf mention contraire, toutes les photos sont notre propriété, et nous vous demandons de ne pas les re-publier sous quelque forme que ce soit. Merci de nous contacter pour obtenir une autorisation écrite si vous voulez utiliser nos photos. (Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)

 

Recherche

Articles Récents

  • Cerf de Bactriane, qui es-tu ?
    Le cerf de Bactriane ou cerf de Boukhara (Cervus elaphus bactrianus) est une sous-espèce proche mais plus primitive du cerf élaphe que l'on trouve dans nos contrées et l'une des plus menacées de disparition. Il a été décrit par le mammalogiste britannique,...
  • Cerf huppé, qui es-tu ?
    Le cerf huppé ou élaphode de Chine (Elaphodus cephalophus) est considéré comme l'un des cervidés les plus petits et les plus primitifs vivant au monde. Il est seul représentant du genre Elaphodus qui fut décrit, en 1872, par le zoologiste français Henri...
  • Le Mouflon méditerranéen
    Le Mouflon méditerranéen (ovis gmelini musimomx ovis sp.) appelé également, mouflon européen ou mouflon des Alpes est une forme dérivée et abâtardie du mouflon de Corse (Ovis ammon musimon) considéré comme un descendant du mouflon d’Asie mineure (Ovis...
  • Les statistiques du blog dehondt-desmets.fr
    2020 À la faveur du confinement, le nombre de visite sur notre blog a augmenté de façon très significative. En effet, au mois d'avril 2020, nous avons totalisé 28782 visiteurs uniques* ! Voici donc une nouvelle barre à franchir et nous comptons sur vous...
  • Le Diable de Tasmanie
    Le Diable de Tasmanie est le plus grand marsupial carnivore d'Australie depuis la disparition du tigre de Tasmanie. Bien loin du personnage de Taz dans les Looney Tunes, cet animal endémique au pelage noir et blanc, véritable emblème de l'île, a plutôt...
  • Le Marabout d'Afrique
    Le Marabout d’Afrique ou Cigogne à sac (Leptoptilos crumenifer) est souvent considéré comme l’un des animaux les plus laids de la planète. Énorme, chauve, disgracieux, pourvu d'un bec imposant, sont les quatre qualificatifs qui le caractérisent le mieux....
  • Le Bec-en-sabot du Nil
    Le Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex) ou shoebill pour les Anglais, ou Abu-Markub (Père de la babouche) pour les Arabes du Soudan, est une espèce d'oiseau qui semble, de par son esthétique, sortir directement de la préhistoire. Il appartient à l’ordre...
  • Le Poulpe de Méditerranée
    Le poulpe, plus communément appelé pieuvre, a fait couler beaucoup d'encre en particulier sous la plume romanesque de Victor Hugo. Animal mythique, les marins et les scaphandriers lui attribuaient des capacités extraordinaires et des dimensions gigantesques....
  • Cerf Sambar, qui es-tu ?
    Le cerf Sambar (Rusa unicolor) est le troisième plus grand cervidé au monde, derrière l’élan et le wapiti. Il est parfois aussi appelé élan de Ceylan en raison de sa masse et de sa robe sombre ou encore Cerf d'Aristote. Sa répartition géographique couvre...
  • Cerf de Thorold, qui es-tu ?
    Le cerf de Thorold (Przewalskium albirostris) est une espèce endémique du plateau tibétain situé en Chine. Bien que l'espèce a été découverte et nommée par Przhevalsky en 1883, WG Thorold a décrit plus tard le même cerf, ne sachant pas qu'il était déjà...